Pacquiao-Marquez : War (Guerre)

Richard T. Slone

Il s’agit d’une giclée sur toile, rehaussée à la main, créée au studio Slone à Las Vegas, Nevada, en 2012. Trois ont été créés et chaque combattant s’est vu offrir un exemplaire. C’est le seul autre et est numéroté I / IIV (1 sur 3 AP).

Manny Pacquiao et Juan Manuel Marquez s’étaient rencontrés lors de trois combats précédents. Leur premier combat eut lieu le 8 mai 2004. Chaque combat s’est soldé par une controverse (un nul, une décision partagée et une décision à la majorité des juges en faveur de Pacquiao).

Tenu le 8 décembre 2012 au MGM Grand Garden Arena de Las Vegas, Manny Pacquiao contre Juan Manuel Márquez IV était la quatrième et dernière rencontre entre les boxeurs.

Les deux combattants avaient déclaré qu’ils visaient une victoire claire et définitive. Marquez envoya Pacquiao au tapis dans la troisième reprise. Celui-ci repris le contrôle et rendit la pareil à Marquez lors de la cinquième. En retard sur les cartes des juges, Marquez mit Pacquiao KO avec une seconde restante dans la sixième reprise.

Le combat reçut une multitude de récompenses. Le magazine The Ring l’a nommé « Combat de l’Année » («Fight of the Year») et « KO de l’Année » («Knockout of the Year »). La cinquième reprise fut nommée « Reprise de l’Année » (« Round of the Year »). Enfin Marquez fut aussi nommé « Combattant de l’Année » (« Fighter of the Year »).

La rivalité Pacquiao-Marquez avait inspiré l’artiste Richard T. Slone.

Pacquiao l’a signé le jeudi 6 décembre 2012, avant le combat, dans sa chambre à l’hôtel, et Marquez l’a signé immédiatement après ce combat historique dans sa suite au MGM. C’est probablement son premier autographe d’après combat. L’œuvre est signée et datée par l’artiste.

La peinture originale avait été vendue avant même d’être terminée un an plus tôt. Pour des raisons personnelles, le tableau n’avait pas été publié et n’était disponible dans aucun format jusqu’en décembre 2012.

Pour ce quatrième combat historique, Slone a dévoilé la giclée sur toile, magnifiquement embellie. L’œuvre a reçu des critiques élogieuses pendant la semaine du combat, et les autographes étaient difficiles à obtenir car aucun des combattants ne signait généralement des œuvres d’art uniques. Ils l’ont signé, avec des signatures grandes et définies.

Vendue encadrée (voir photos).

Les dimensions extérieures sont d’environ 30×40 pouces (75×100 cm).

Le tableau est accompagné d’une lettre d’authenticité de Slone Art Company, signée par l’artiste.

€ 10,000.-

À propos

Richard T. Slone

Slone est l’artiste officiel de l’International Boxing Hall of Fame depuis plus de 20 ans. Ses œuvres ont été utilisées sur les affiches et programmes officiels de la plupart des grands événements de boxe au cours des 15 dernières années. On a pu le voir peindre en direct à la télévision nationale.

Richard T. Slone, artiste de renommée internationale aux multiples récompenses, est né en 1974 dans le nord de l’Angleterre. Il est autodidacte et combinera plus tard son amour de l’art avec ses capacités de boxeur.

Slone allait finalement accepter une offre pour devenir boxeur sous la direction du grand Joe Frazier à Philadelphie.

Après une carrière amateur, il décidera de ne pas devenir professionnel mais se destinera plutôt à peindre le sport qu’il aime tant. Le magazine The Ring lui offrira sa première œuvre publiée. Il dira plus tard: « Mon expérience dans le ring ajoute quelque chose à mes peintures. »

Il est évident que Slone est passionné par le noble art. Son œuvre reflète le profond respect et l’admiration qu’il a pour les boxeurs. «Le moins que je puisse faire, c’est de les peindre», dit-il. « Tout le monde admire un grand combattant et en tant qu’artiste, il est facile de s’en inspirer. »

L’intérêt et la demande pour les créations de Slone ont été exceptionnels au cours des dernières années. Il est devenu populaire auprès de collectionneurs célèbres comme Bruno Mars, Hugh Hefner, Muhammad Ali, Nelson Mandela et bien d’autres. Son travail peut être vu sur les couvertures de nombreux magazines, dont The Ring, et a été utilisé par de nombreuses entreprises et agences de publicité.

Il est comparé à l’artiste américain LeRoy Neiman, qui était considéré comme le plus grand artiste de sport au monde avant sa mort en 2012.

Richard T. Slone est sans aucun doute l’artiste de boxe numéro un en activité.